Suivez-nous...
Suivez-nous sur Facebook
 
 
 
Démarche créatrice
 
 

Démarche créatrice

La créativité origine du désir d’écrire de meilleurs chapitres que ceux que l’on a connus.

J’ai baigné très tôt dans l’activité artistique. J’ai appris le piano, exercé le métier de céramiste potière puis d’artiste peintre. Si j’ai toujours travaillé dans le domaine artistique, j’étais très mal à l’aise avec l’identité d’artiste. L’histoire des artistes me décourageait ; ils étaient tellement dysfonctionnels, humainement parlant. Picasso était destructeur envers ses proches et nuisait à la carrière des autres artistes, Marc-Aurèle Fortin a fini sa vie dans la misère morale et matérielle. Nombreux sont les artistes signataires du Refus Global au Québec, qui ont négligé ou abandonné leurs enfants. Ces exemples ne m’inspiraient pas.

Malgré tous ces bonheurs artistiques, mon âme d’enfant était troublée. J’avais des idées suicidaires dès l’école primaire. Je me croyais folle d’être aussi malheureuse alors que j’avais les meilleurs parents du monde. (C’est ce qu’on me disait). Mon père avait beaucoup de talents ; il était intelligent, débrouillard, habile de ses mains. Il jouait du violon, gagnait des concours de photographie, a dirigé une chorale, eu une école de peinture. Il était passionné d’astronomie, avait un beau jardin fleuri. On s’émerveillait des talents de mon père, artiste !

À 21 ans, je suis devenue céramiste potière. Lorsque je suis devenue enceinte, j’ai souffert d’allergie à la poussière, mon enfant est née avec des problèmes de santé. Pendant un an j’ai arrêté mes activités artistiques pour soigner ma fille. J’ai pu constater, alors, que ma vie relationnelle n’allait pas bien, je retrouvais tous mes malaises d’autrefois. J’avais la certitude que je ne pourrais pas montrer le chemin du bonheur à mon enfant, car je ne le connaissais pas moi-même. J’ai consulté pour comprendre ces malaises. J’ai appris à faire de l’introspection, à vivre avec les mots, à créditer mes intuitions. J’ai développé une meilleure relation avec moi-même.

Je me suis rappelé (je les avais occultés) les abus dont j’avais été victime, enfant. Au-delà de l’image de Picasso, Gaughin et les autres, il y avait ce père que je désirais fuir. Je comprenais enfin d’où venaient mes malaises face à l’identité d’artiste ; on crée de beaux objets d’une part, on détruit la vie humaine d’autre part.

Grâce à mes formations (PRH - Psychopédagogie de la croissance des personnes, des couples et des groupes), j’étais devenue assez forte pour assumer mon histoire, capable d’avoir des relations saines et capable surtout, de m’exprimer avec des mots. L’art visuel m’avait tenue loin de ce que j’avais à dire. Il m’avait permis de survivre mais aussi de me taire. J’ai assumé plus confortablement mon potentiel d’artiste lorsque j’ai décidé de ne plus taire ce qui était enfoui en moi.

Consciente de l’impact négatif de mes blessures d’enfance sur ma créativité et de l’impact positif de ma guérison et des formations qui m’ont été utiles pour devenir plus créative, j’ai initié des formations qui favorisent la conscience de soi, la créativité et les bonnes relations.

Nous ne pouvons pas transformer notre histoire d’enfant blessé. Elle a eu lieu et n’est pas rattrapable. Mais nous avons une vie d’adulte à vivre et celle-là nous pouvons la réussir en mettant tout en œuvre pour développer notre potentiel et celui des autres. Tout notre potentiel ! De l’esthétisme à l’amour parental, en passant par le soin de notre corps, de nos relations, de notre vie financière.

Je sais aujourd’hui que si tant d’artistes ont été dysfonctionnels, ce n’est pas parce qu’ils étaient des artistes mais parce qu’ils ne se sont pas donné comme objectif de développer leur maturité d’être humain. On atteint rarement un objectif qu’on n’a pas souhaité. La véritable créativité favorise notre vie et celle des autres.

"CRÉER c’est rendre le monde meilleur et se faire une meilleure place dans ce monde."

Lise Fortin
Formatrice en psychopédagogie de la créativité et artiste peintre humaniste.

{{}}

 
 
 
Retour